5 décembre

Soutenance de thèse de Mme Virginie LOIZEAU

La soutenance de thèse de Mme Virginie LOIZEAU se tiendra le lundi 5 décembre 2022 à 14h
Bâtiment Présidence - Salle des thèses - 7ème étage
 
Contenu sous forme de paragraphes

sous la direction de monsieur Marcel Calvez.

Titre de la thèse :
La prévention domestique des risques respiratoires par les familles d'enfants malades
La mucoviscidose au prisme de l'asthme en Bretagne

 

Résumé : La thèse porte sur les conduites domestiques de prévention des risques respiratoires dans le cadre de la mucoviscidose et de l’asthme. Lorsque l’enfant souffre d’une maladie respiratoire chronique, ses parents reçoivent des recommandations médicales de bonnes pratiques relatives à l’environnement intérieur du logement et à sa gestion afin de préserver sa santé respiratoire. Les parents reconsidèrent alors leurs manières d’entretenir et d’habiter leur logement à l’aune de la maladie de l’enfant et des recommandations. L’argument de la thèse est que cette prévention domestique des risques respiratoires connaît des variations en fonction de l’organisation de la famille dans sa maison et des risques que les parents prennent en compte pour leur enfant. A partir d’une enquête réalisée aux domiciles d’une quarantaine de familles en Bretagne entre fin 2017 et début 2020, la thèse propose d’analyser ces variations de la prévention domestique des risques en prenant appui sur l’analyse culturelle développée par Mary Douglas. Les formes différenciées que cette prévention domestique acquiert reposent sur des perceptions distinctes de la maladie et des risques respiratoires et sur des organisations contrastées de la famille (des rôles et des relations de ses membres), de son temps et de son espace domestiques pour prendre en charge la maladie de l’enfant. Il résulte de ces variations que les cadres de la socialisation de l’enfant malade sont variés et dessinent les conditions particulières de sa prise d’autonomie vis-à-vis de sa maladie et la manière dont est construite son identité de malade respiratoire chronique. En analysant la prévention domestique des risques, la thèse vise à contribuer à la prévention médicale des risques en s’appuyant sur l’expérience domestique des familles. Elle permet d’une part d’identifier les caractéristiques de chaque style de prévention tant du point de vue des risques de santé que des implications familiales et sociales de la maladie pour l’enfant et ses proches. Elle permet d’autre part de qualifier les contextes familiaux, culturels et sociaux dans lesquels se produisent chaque style de prévention. Elle apporte des éléments susceptibles d’alimenter la réflexion professionnelle quant à l’adaptation de la prévention médicale des risques aux profils familiaux et aux situations domestiques.

 

La soutenance est publique