Date de publication
9 janvier 2023
modifié le 30 janvier 2023

Lumière sur les cabarets drag avec l'association MultiRegard !

Dans le cadre d’un focus sur la culture queer, le service culturel est heureux d'accueillir sur La Mezzanine les photographies de l'association MultiRegard. Celles-ci retracent un an et demi de spectacles de l’association Broadway French, accompagnées de quelques photos du collectif d’artistes La D.R.A.G. – Direction Rigoureuse des Approximations Glamours - qui jouait à l’université en janvier.

Image
Photographie d'un spectacle de drag show
Légende

© Coralie, association MultiRegard

Coralie, présidente de l'association et étudiante en Licence 2 Information-Communication, et Sarah, membre de l'équipe depuis 2020 et ancienne étudiante en master mention Cinéma et audiovisuel, nous présentent MultiRegard et l’exposition Portraits Drags, qui se tiendra jusqu’au 1er mars.

 

MultiRegard est une association étudiante qui rassemble des passionné·es de photographie. Elle contribue notamment à la réalisation de projets individuels et collectifs. Pouvez-vous nous dire en quelques mots quel est son fonctionnement et quelles sont ses activités ?

Coralie et Sarah. MultiRegard réunit en effet des passionné·es, que ce soit au sein de son bureau ou ses bénévoles, cependant celle-ci est également ouverte à des personnes n’ayant jamais pratiqué la photographie. Au sein de l’association, nous menons principalement des ateliers argentiques. Ceux-ci permettent de développer ses propres négatifs puis de les tirer sur papier. De façon plus ponctuelle, nous proposons sur demande des séances découverte en studio photo et nous recherchons également des bénévoles pour des photographies d’événements, au sein de la fac ou non.

Image
Photographie d'une représentation
Légende

© Coralie, association MultiRegard

Après une première collaboration avec le service culturel autour du projet d’exposition « rapport à l'animal non-humain » organisé par vous-même et l’association Sentience Rennes en décembre 2020, vous invitez cette fois à découvrir les Drag Shows à travers la photographie de spectacles. Comment est né ce nouveau projet ?

C. et S. Ce nouveau projet est né à partir de l’exposition « Bienveillance » organisée par l’association Broadway French, une association de comédie musicale, drag queen et drag king. Suite à sa tenue en mars 2022, le service culturel nous a contacté pour savoir si nous étions intéressé·es par la réalisation d'une nouvelle exposition basée sur le drag, cette fois au sein de l'université. Demande à laquelle nous avons répondu avec plaisir.

Image
Photographie de drag queens
Légende

© association MultiRegard

Cette exposition retrace environ un an et demi de spectacles de l’association Broadway French, accompagné de quelques photos du collectif d’artistes La D.R.A.G. – Direction Rigoureuse des Approximations Glamours. Pouvez-vous nous parler de cette expérience ?

Coralie. Nous avons commencé à collaborer avec l’association Broadway French grâce à l’université. Sarah avait eu l’occasion de les photographier lors de la Campus Week 2021. L’équipe artistique a ensuite contacté MultiRegard afin de réaliser des photos en studio. Au fil du temps, nous avons tissé des liens, nous amenant à les photographier lors de leurs différents shows. Ce fut une expérience incroyable pour nous. Cela nous a permis dans un premier temps de découvrir le milieu du drag avec d’incroyables personnes, mais aussi d’expérimenter la photographie de spectacle. C’est une approche bien différente de la photographie d’extérieur ou de studio. Il faut prendre la bonne photo, au bon moment, avec la bonne lumière, sans pouvoir contrôler quoi que ce soit.

 

Qu’avez-vous envie de transmettre au public à travers l’exposition « Portraits Drags » ?

C. et S. Nous avons envie de transmettre de la joie, de la positivité, de la bienveillance, parce qu’avant tout le drag c’est cela. Nous souhaitons également démocratiser cet art, montrer qu’il existe, qu’il mérite d’être reconnu comme tel. Entre la réalisation de costumes, de perruques, de maquillages, et les différentes performances que l’on peut observer, il n’y a aucun doute sur le fait que le drag est bel et bien un art à part entière.

Image
Image d'un photoshooting
Légende

© Coralie, association MultiRegard

Avez-vous d’autres projets d’exposition en cours ou à venir ? 

C. et S. Oui, nous avons également une exposition prévue début janvier avec l'association L'Apaé sur le thème « Laissez moi danser ». 

 

Enfin, avez-vous des recommandations d’expositions à voir, des artistes photographes à suivre… ?

Coralie. Personnellement, je ne suis pas vraiment de grands photographes, mais plutôt des personnes sur lesquelles je tombe sur les réseaux sociaux et dont j’apprécie particulièrement le travail. Parmi elles, il y a notamment Kaiwan Shaban sur Twitter, Faallaway, ou encore Michael Sidofsky. Avec leurs styles un peu cinématographiques, les photographies de ces artistes nous permettent de nous imaginer toute une histoire.