21 février

Soutenance de thèse Mme Agathe Bilhaut

La soutenance de thèse de madame Agathe Bilhaut se tiendra le mercredi 21 février 2024, à 14h00, dans l'amphi T du Pôle numérique Rennes Villejean (bât T).

Contenu sous forme de paragraphes

Madame Agathe Bilhaut  présente ses travaux en vue de l'obtention du diplôme de doctorat en STAPS, sous la direction de Armel Cretual, Anne-Hélène Olivier et Mathieu Menard.

Titre des travaux

Stratégies perceptivo-motrices durant la locomotion des patients atteints d'une lombalgie chronique non-spécifique : vers de nouvelles méthodes d'analyse et de suivi.

Résumé :

La lombalgie chronique non spécifique (LCNS) a été identifiée comme l’une des principales causes d’invalidité dans le monde. Elle est évaluée majoritairement grâce à des échelles ou questionnaires, rapportant l’influence de facteurs cognitifs, émotionnels et comportementaux. Cependant, peu d’études l’ont évaluée dans des situations de la vie quotidienne, telles que passer à travers une ouverture de porte ou éviter un piéton sur sa trajectoire. L’objectif de cette thèse a été d’évaluer l’influence de la LCNS dans des paradigmes de locomotion en interaction avec l’environnement, faisant intervenir des facteurs situationnels et sociaux afin de proposer de nouvelles méthodes d’analyse et de suivi des patients. Les participants LCNS ont été comparés à des adultes asymptomatiques (AA) dans 3 tâches de marche dirigée vers un but :

1) une tâche de passage à travers différentes largeurs d’ouvertures où les participants LCNS ont cessé de tourner leurs épaules pour une ouverture plus étroite que les AA,

2) une tâche faisant intervenir des facteurs situationnels (ouverture large ou étroite) et sociaux (expérimentateur au milieu des deux ouvertures) où les participants LCNS modifient leur décision de franchir une ouverture en fonction des facteurs situationnels, et

3) une tâche de croisement de piétons où les participants LCNS semblent bien percevoir les conditions de l’interaction (seuil de déclenchement d’une adaptation et distance de croisement) mais contribuent différemment. En conclusion, la LCNS semble affecter les décisions des participants utilisant des stratégies perceptivo-motrices basées sur le contexte situationnel plutôt que sur le contexte social.

Abstract :

Chronic non-specific low back pain (cNSLBP) has been identified as one of the leading causes of disability worldwide. It is mainly assessed using scales or questionnaires, reporting the influence of cognitive, emotional and behavioural factors. However, few studies have assessed it in everyday situations, such as passing through a doorway or avoiding a pedestrian in the path. The aim of this thesis was to evaluate the influence of cNSLBP in locomotion paradigms interacting with the environment, involving situational and social factors, in order to propose new methods for analysing and follow-up patients. cNSLBP participants were compared to asymptomatic adults (AA) in 3 goal-directed walking tasks: 1) a task of passing through different widths of apertures where cNSLBP participants stopped turning their shoulders for a narrower opening than AA, 2) a task involving situational (wide or narrow aperture) and social factors (experimenter in the middle of the two apertures) where cNSLBP participants modified their decision to pass through an aperture according to the situational factors, and 3) a pedestrian crossing task where cNSLBP participants seemed to perceive the interaction conditions well (threshold for triggering an adaptation and crossing distance) but contributed differently. In conclusion, cNSLBP seems to affect the decisions of participants using perceptual-motor strategies based on the situational context rather than the social context.

La soutenance est publique