Date de publication
29 novembre 2023
modifié le

Tamara Espiñeira, prix international de thèse de l'Agence Universitaire de la Francophonie (AUF)

Mercredi 1er novembre 2023 à Québec, Tamara Espiñeira, docteure en géographie de l'Université Rennes 2 et enseignante à Sciences Po Rennes, s'est vue remettre le prix international de thèse en prospective décerné conjointement par l'Agence Universitaire de la Francophonie et la Fondation 2100 pour sa recherche sur la subsidiarité active des collectivités locales.

Sa thèse La diplomatie urbaine européenne : une approche par les instruments, a été dirigée par Guy Baudelle au sein du département d’ESO-Rennes. Ce travail jette les bases d'un nouveau concept : la "diplomatie urbaine". Dans le cadre de celle-ci et grâce à la subsidiarité active, les villes européennes sont en pleine capacité d’exercer leur mandat au niveau européen, souvent en contournant les structures nationales et allant bien au-delà des limites de l’acquis urbain de l'Union européenne.

Forte de son expérience au sein des réseaux de coopération territoriale, Tamara Espiñeira renverse, dans son travail, le traditionnel "penser global et agir local" et lui préfère la perspective "penser local et agir global", dans laquelle ce sont les villes et leurs agendas qui déterminent leur choix parmi les opportunités internationales les plus pertinentes. Cette thèse est donc élaborée comme un manuel de prospective urbaine, afin de guider l'action européenne des maires en réponse à leurs besoins concrets.

Cette approche novatrice est aujourd'hui enseignée à Sciences Po Rennes. Elle a également contribué aux projets urbains de plusieurs villes européennes. Tamara Espiñeira est par ailleurs chercheuse associée au laboratoire ESO-Rennes de l’Université Rennes 2.

Le prix de thèse en prospective de l'AUF vise à récompenser l'excellence dans la formation et la recherche en prospective au sein de l'enseignement supérieur francophone.